Photo MRV.jpg

Murielle ROUSSELIN-VAUDOR

Sa biographie

Passionnée par l’Histoire et fière de ses racines normandes, Murielle ROUSSELIN-VAUDOR a publié trois romans historiques. Ses personnages sont souvent des gens «comme tout le monde » qui à un moment de leur vie, sont impliqués dans de grands évènements ou côtoient de grands personnages. Il en est ainsi du « Carnet dans la boue » qui se passe au Havre pendant la Première Guerre mondiale et de « Paisan, dis-moi ton nom » qui est une chronique villageoise au XIIème siècle, près de l‘Abbaye de Mortemer dans l‘Eure. Son ouvrage le plus récent, « De garance à noir d’Aniline », décrit le monde du textile vu la fois du côté des patrons et des ouvriers sur plusieurs décennies, à travers l’histoire d’une fabrique d’indiennes (toiles de coton imprimées) établie dans la banlieue de Rouen, de la fin du Second Empire au début de la 3ème République. Faute de temps suffisant pour pouvoir mener à bien ses projets littéraires, elle préfère actuellement participer à des projets communs comme par exemple le livre-CD pour enfants « Le Chat et la Souris » avec la chanteuse russe Svetlana Vetrova ou encore faire revivre les techniques et les traditions normandes à l’occasion de conférences. Murielle ROUSSELIN-VAUDOR est originaire de Lisieux et réside actuellement à Yvetot. Après avoir travaillé quelques temps dans l’enseignement, elle est devenue documentaliste dans l’audiovisuel -France Télévisions en l’occurrence- et sa profession l’amène à souvent voyager à travers la France.Depuis 2010, elle est engagée dans la vie culturelle régionale en tant que présidente d’Anim’Art, une association loi de 1901 qui organise divers évènements à Vinnemerville, un village du Pays de Caux, notamment une Rencontre d’Ecrivains et un Salon de Peinture-Sculpture. 

Ses livres

1/4